Sélectionner une page

Le kayak est un outil incontournable pour les randonnées en mer, en lacs ou en rivières. Il procure non seulement du plaisir, mais aussi de la praticité. Toutefois, un kayak de mauvaise qualité peut entraîner des chutes et blessures graves. De ce fait, avant d’acheter un kayak, il faut bien le choisir. Pour vérifier la rigidité, deux critères sont à prendre en compte : la matière et la performance.

La matière d’un kayak

Il existe plusieurs types et formes de kayaks. Les matières qui les composent sont également diversifiées, en fonction de l’activité à faire et de leur qualité. En général, les kayaks rigides sont fabriqués à partir de l’une de ces 4 matières.

En premier lieu, il peut être conçu à base de plastique. Ce dernier est d’ailleurs, l’idéal pour les débutants. Étant très solide, il assure une plus longue durabilité. En plus, il est moins onéreux par rapport aux autres kayaks. Il est aussi facile à manier, puisqu’il n’est pas lourd comparé aux kayaks en bois. Toutefois, ce type de canoë n’est destiné que pour la famille. En effet, il n’est pas très adapté aux exigences des professionnels.

En second lieu, on peut aussi citer les kayaks en polyéthylène. Celui-ci est l’idéal pour les loisirs occasionnels ou les ballades en rivières. Grâce à sa flexibilité, il est plus résistant face aux impacts. Néanmoins, il peut aussi se déformer s’il est mal stocké. Par ailleurs, son prix est parmi les plus abordables. En effet, il est moins cher que les autres kayaks.

En troisième lieu, le kayak en bois est le plus apprécié des constructeurs. En plus d’être solide, il est facile à entretenir. De même, il est léger et simple à utiliser.

En dernier lieu, le kayak gonflable assure une praticité inouïe. Bien qu’il soit loin d’être rigide par rapport aux autres, il est quand même très fonctionnel. En effet, il peut être stocké partout, même dans les petits cartons.

La performance d’un kayak

Le deuxième critère pour connaître la rigidité du kayak est la performance de celui-ci. Pour cela, deux détails sont à vérifier.
D’une part, il faut regarder la taille et la forme du kayak. Bien souvent négligée, elle revêt pourtant une très grande importance. En effet, la puissance du kayak dépendra de ces dernières. Un kayak long est par exemple plus favorable aux randonnées en mer. Ils résistent mieux, face aux vagues. De même, un kayak possédant des extrémités en V est plus susceptible de supporter les courants d’air et les vents de toutes sortes. Ils garantissent également une vitesse accélérée. Ils sont donc plus rigides par rapport à d’autres. Quant aux kayaks courts, ils sont moins performants. Ils sont surtout utilisés pour les ballades en rivières.

D’autre part, le prix du kayak est aussi à prendre en compte. Un kayak neuf est évidemment plus rigide qu’un kayak d’occasion. En effet, le premier n’a jamais été utilisé contrairement au second. Bien qu’ils soient chers chez les autres boutiques, Décathlon garantit une grande qualité à prix abordable.

Articles connexes