Sélectionner une page

Les océans, les rivières et les plans d’eau en général peuvent être imprévisibles. Et même si le kayak, la pêche ou la pagaie peuvent être des activités très relaxantes, un revirement de la météo ou de la marée peut laisser même les meilleurs pagayeurs tomber à l’eau sans qu’ils s’y attendent.

C’est donc une bonne idée d’être préparé et d’avoir toujours avec vous l’équipement de sécurité approprié. C’est pourquoi nous avons dressé une liste des meilleurs gilets de sauvetage pour le kayak.

Pourquoi porter un gilet de sauvetage (ou VFI) ?

VFI signifie vêtement de flottaison individuel. Il garantit que si vous êtes à un moment ou à un autre jeté à l’eau, vous resterez en flottaison. Même si vous êtes un bon nageur, un VFI est un investissement qui en vaut la peine et pourrait vous sauver la vie.

La flottaison supplémentaire facilitera également le retour dans votre kayak à partir de l’eau.

Quel type de VFI devrais-je porter ?

Les VFI se présentent sous différentes formes, tailles et styles, mais dans l’ensemble, il y a cinq types de VFI à connaître.

Type I

Ce type de gilet de sauvetage est conçu pour une utilisation en haute mer dans les eaux profondes, les mers agitées ou les régions éloignées dans lesquelles les bateaux de sauvetage peuvent prendre un certain temps pour vous rejoindre.

C’est le gilet de sauvetage le plus performant car il est conçu pour être porté longtemps et capable de garder la tête hors de l’eau d’une personne inconsciente.

Toutefois, ces gilets sont habituellement utilisés par les navires commerciaux plutôt que par les kayakistes de plaisance.

Type II

Ces gilets sont conçus pour les activités à proximité du rivage. Contrairement au type précédent, ils sont conçus pour les eaux calmes et intérieures et les situations où vous pourrez compter sur un sauvetage rapide.

Type III

C’est le type idéal pour le kayak, la pêche, le ski nautique et autres activités nautiques. Tout comme le Type II, ils sont conçus pour les eaux calmes et intérieures où vous pouvez vous attendre à un sauvetage rapide, mais ils sont également conçus spécialement pour compléter l’activité physique que vous ferez.

Type IV

Il ne s’agit pas d’un gilet de sauvetage, mais plutôt d’un VFI jetable qui peut prendre la forme d’un anneau ou d’un coussin flottant.

Type V

Ils sont conçus pour des utilisations spéciales uniquement. Les conditions et les activités auxquelles un VFI de type V conviendra seront décrites sur l’étiquette. Chacune est différente. Par exemple, une combinaison de survie complète serait classée dans la catégorie V parce qu’elle est conçue pour les climats froids et qu’elle protège le corps de l’hypothermie. De nombreux VFI de type V indiquent également un niveau de performance de type I, II ou III sur l’étiquette.

Des gilets de sauvetage adaptés aux activités nautiques

Les activités nautiques nécessitent plus ou moins d’agilité et des fonctionnalités spécifiques, ainsi plusieurs marques se sont orientées autour des activités de voile légère comme le catamaran ou le dériveur en loisir. Ces marques proposent des gilets de sauvetage dans une gamme tarifaire tout à fait abordable sans nuire au confort d’utilisation. Ces gilets, maintenus par la taille avec des sangles d’ajustement, se portent parfaitement bien en mode immersion, de quoi vous sauvez la vie en cas de chute accidentelle dans l’eau.

D’autres marques se sont en revanche spécialisées dans des activités comme la régate. A ce titre, elles proposent une gamme de gilets de flottabilité parfaitement ajustés et compacts, ils peuvent également être munis de protections renforcées pour parer aux navigations rapides.

Enfin, nous retrouvons des marques dédiées à la pratique du kayak, que ce soit pour le plaisir d’une randonnée, la pêche ou encore du kayak sportif, il existe un large choix pour répondre aux différentes attentes. Ainsi, pour la pêche, les gilets de sauvetage comprenant de nombreuses poches sont très appréciés afin de ranger tous les équipements nécessaires à la pratique. Pour d’autres activités en kayak, le gilet auto gonflant est plébiscité pour son confort à bord. Il se porte à la ceinture, au format sac banane et s’active à votre demande, en cas de besoin. Ces équipements se trouvent aisément dans un magasin de kayak.

Caractéristiques du VFI pour kayak

Nous avons donc limité votre recherche aux VFI de type III ou aux gilets de sauvetage, mais même dans cette catégorie, il y a un certain nombre de caractéristiques et de facteurs à considérer.

Confort

Vous porterez votre VFI pendant toute la durée de votre séjour sur l’eau ; vous devez donc vous assurer que votre veste est confortable. Beaucoup viennent avec des épaules rembourrées pour plus de confort. Vous devriez également tenir compte du matériau à l’intérieur de la veste, surtout si vous portez probablement des maillots de bain en dessous, car le matériau est susceptible de frotter contre votre peau.

Beaucoup disent que les gilets de sauvetage devraient être aussi confortables qu’une bonne paire de chaussures – bien ajustés mais tout de même confortables. Vous remarquerez que les gilets de sauvetage spécialement conçus pour le kayak ont des trous de bras plus larges afin que vos épaules et vos bras puissent tourner confortablement pour pagayer.

Stockage

Les sacs et les poches de votre VFI peuvent s’avérer très pratiques. Si vous pêchez et que vous disposez d’une glacière, d’un sac à sec et de diverses autres options de rangement, vous n’aurez peut-être pas besoin de donner la priorité à cette fonction.

Certains VFI ont des vessies d’hydratation intégrées pour que vous puissiez boire de l’eau pendant que vous pagayez. C’est une excellente caractéristique si vous cherchez à sortir sur l’eau pendant une longue période, mais que vous ne voulez pas en emporter trop avec vous.

De nombreux VFI sont également munis de poches pour vous permettre de ranger à proximité de la crème solaire, des collations et d’autres petits articles. D’autres sont munis d’anneaux en D qui vous permettent d’attacher des objets à l’extérieur de votre gilet de sauvetage.

Ce ne sont pas des caractéristiques essentielles d’un gilet de sauvetage (après tout, la fonction principale est de vous garder en vie et de flotter sur l’eau), mais elles peuvent s’avérer très pratiques selon votre situation et vos besoins personnels.

Méthode de saisie

De nombreux gilets de sauvetage sont munis de fermetures éclair sur le devant ou sur le côté. Certains peuvent cependant être placés au-dessus de votre tête et ensuite attachés.

Bien sûr, vous devriez porter l’appareil pendant toute la durée de votre séjour sur l’eau afin de ne pas avoir à y entrer et en sortir trop souvent. Cependant, les fermetures éclair se brisent ou se coincent parfois, alors il vaut la peine d’y penser lors de l’achat d’un VFI.

Durabilité

Espérons que votre VFI n’entrera jamais en contact avec des surfaces dures ou trop d’eau salée, mais si c’est le cas, vous devez vous assurer qu’il est fait d’un matériau élastique comme le nylon ou le néoprène afin que vous ne soyez pas seulement en sécurité en cas d’urgence.

Et aussi pour que vous puissiez porter votre VFI encore et encore.

La plupart des gilets de sauvetage spécialement conçus pour les sports de pagaie sont en nylon, car il est plus léger que le néoprène.

Flottabilité

La flottabilité est la force nécessaire (mesurée en kilos) pour maintenir la tête hors de l’eau tout en utilisant un VFI. De nombreux facteurs contribuent au niveau de flottabilité requis pour un individu, tels que le poids, le taux de graisse corporelle et les conditions de l’eau.

Articles connexes