Sélectionner une page

Le scooter sous marin est un appareil électrique équipé d’un moteur et d’une hélice permettant de se déplacer sous l’eau à bonne vitesse et sans effort. La nage sous marine est assez lente, on considère que la résistance de l’eau est 1000 fois supérieure à celle de l’air. La nage a la simple force des bras et des jambes, même équipé de palme permet une évolution lente et difficile. D’où l’intérêt d’opter pour un appareil motorisé afin de faciliter sa progression sous l’eau et pouvoir réaliser des randonnées sous marine.

Avantages et inconvénients du scooter sous marin

Si le scooter sous marin offre des sensations fortes et une dose d’adrénaline avec ses déplacements à haute vitesse, comme tous les appareils il a des points forts et des points critiquables.

  • Gain de vitesse
  • Exploration plus profonde
  • Remontée plus rapide en surface
  • Explorer de plus grande surface sans difficulté

Les détracteurs de ces appareils reprochent le bruit et donc la perturbation de l’écosystème marin. Bien qu’il est indéniable que l’appareil face un peu de bruit, l’utilisation reste furtive. L’apport de cet appareil pour préserver et nettoyer les fonds marins apportent bien plus que son désagrément pour la faune marine. Toutefois, il est toujours recommandé de respecter les consignes avec précaution.

Quels sont les critères principaux pour choisir un scooter sous marin ?

Avant de choisir un scooter sous marin, il est utile de s’interroger sur les usages de l’appareil. Le DPV peut être utilisé dans plusieurs cas de figure. L’exploration des fonds sous marin et la randonnée sous marine sont les plus courant. Il peut également être utilisé pour transporter du matériel lors d’expédition plus spécifique. Enfin un autre usage pour lequel il est très apprécié est la pratique de la chasse sous marine. Grâce à sa vitesse, il permet de réaliser de vrais sessions de chasse sous marine à grande vitesse.

Par conséquent, il faut prendre en compte plusieurs points avant de se lancer dans l’acquisition d’un scooter sous marin :

  • le poids
  • l’autonomie
  • la vitesse maximale

Bien entendu, il faut également tenir compte de l’âge de l’utilisateur. La pratique en mer débute à partir de 12 ans. Enfin, le budget consacré à cet investissement déterminera également les appareils que vous pourrez vous offrir. Un excellent DPV coûte environ 700 euros.

A noter que les enfants peuvent commencer à utiliser un scooter sous marin à partir de 8 ans dans une bassin. A cet âge, ils pourront découvrir les sensations de la plongée. A partir de 12 ans, il est possible de plongée avec un scooter sous marin sous la vigilance d’un adulte.

Articles connexes